Quels sont les types de pièces plastiques adaptés au rotomoulage ?

Ecrit par David Lagoutte le 2 juin 2020 10:00:00

À la frontière exacte entre l’artisanat et l’industrie, le rotomoulage, procédé en cyclique en quatre étapes permet de réaliser de très nombreux projets. Néanmoins, certaines formes sont peu adaptées au rotomoulage et des ajustements sont parfois indispensables. Voici les clés de la réussite en rotomoulage.

Rotomoulage : quelles sont les contraintes et tolérances dimensionnelles ?

Le rotomoulage présente peu de limites au niveau de la taille des pièces et de leur poids, car les outillages (fours, moules et parties mécaniques) sont simples à réaliser. Concevoir des pièces gigantesques en rotomoulage est donc possible, du moment que les outillages sont disponibles : tout est une question d’échelle.

1. Tolérances dimensionnelles

En rotomoulage, la répartition de la matière se fait par rotation pour produire une succession de couches. Cette mise en rotation a également pour effet de produire des parois d’épaisseur extrêmement variable, selon les formes.

La précision dimensionnelle n’est pas la principale qualité du rotomoulage. La norme NF T 50-700 autorise ainsi des tolérances dimensionnelles très larges.

Heureusement, grâce à leur savoir-faire, les professionnels du rotomoulage sont en mesure de réduire considérablement ces écarts.

dimensions en millimètres rotomoulage
 

2. Durée de fabrication en rotomoulage

  • Le temps de cuisson est compris entre 30 et 45 minutes, idem pour le refroidissement 
  • Les étapes de finition et d’assemblage sont celles qui prennent le plus de temps 
  • Les cadences de production en rotomoulage sont calculées en nombre de pièces par jour 

Introduction au rotomoulage : le guide complet

 

Quelles sont les formes à éviter en rotomoulage ?

1. Les surfaces parfaitement planes

En rotomoulage, la planéité des surfaces ne peut pas être parfaite, car les faces planes ont tendance à s’amincir à cause de la vitesse du flux de poudre. Cependant, au minimum, la flèche en creux pourra être de l’ordre de 1 mm.Conception-Rotomoulage-02-WEB

2. Les angles droits

Il est quasiment impossible d’obtenir des angles droits en rotomoulage. Pour que le procédé fonctionne, les pièces doivent toujours présenter des angles arrondis avec la courbure la plus grande possible.

3. Pièces avec formes en creux

Conception-Rotomoulage-01-WEB

La mise en rotation des moules permet à la poudre de se déposer sur les parois et a tendance à s’accumuler à l’intérieur des angles, ce qui crée des surépaisseurs. Pour les parties internes de moule en forme de colline (donc des pièces de forme externe en creux), il se produit le phénomène inverse.

Non seulement la matière ne se dépose pas sur “la bosse”, mais il se produit un excès de matière au pied de cette “bosse”.

Pour schématiser, prenons l’exemple d’une sphère au-dessus de laquelle on voudrait accumuler du sable par gravité : c’est impossible !

 

Quelles sont les formes et types de pièces adaptés au procédé du rotomoulage ?

Le rotomoulage est particulièrement adapté à la réalisation de pièces volumineuses, sphériques ou cylindriques. Il est également possible de concevoir des polyèdres, du moment que les angles sont suffisamment arrondis.

Type de pieces adaptées pour le rotomoulage- vignette

1. Les cuves et les bacs

Le rotomoulage est très utilisé pour la réalisation de cuves, de citernes ou de bacs de toutes dimensions pour le domaine agricole, pour l’industrie ou le traitement des déchets.

Exemples : citernes à engrais, cuves à fioul, tonnes à eau, bacs de pâturage, brouettes, silos à aliments, bacs de tri des déchets.

2. Mobilier

Compte tenu de la diversité des coloris, des possibilités en matière de design et de traitement UV dans la masse, de très nombreux mobiliers et accessoires domestiques et professionnels pour un usage en intérieur et en extérieur peuvent être conçus en rotomoulage.

Exemples : pots de fleurs, jardinières, toboggans et jeux pour enfants, tables, chaises, lampes, objets de décoration...

3. Nautisme

L’application typique du rotomoulage dans le domaine nautique concerne la fabrication de canoës, de kayaks ou de barques. Le rotomoulage peut aussi servir à concevoir des sièges, des tables ou des coffres de rangement pour les bateaux.

 

Conclusion

Pièces cylindriques, cuves, coques de canoës... les possibilités sont grandes grâce au procédé cyclique de rotomoulage. Néanmoins, des règles de conception sont à respecter pour que le résultat soit à la hauteur des exigences. Ainsi, il est primordial d’arrondir les angles et d’adapter la conception des pièces à ce procédé particulier et de déterminer les éléments nécessaires à ce type de fabrication. N’hésitez pas à vous tourner vers votre plasturgiste pour vous aider dans la conception de pièces en rotomoulage.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur le rotomoulage ? Téléchargez gratuitement notre guide ! Vous avez un projet en cours et souhaitez en parler à des experts ? Contactez-nous ! 

 

CTA image - guide rotomoulage

S'inscrire à la newsletter ANVI Plasturgie

Derniers articles