Définition de l'extrusion soufflage : quels sont ses avantages ?

Ecrit par Hervé Colin le 3 juil. 2020 08:15:00

Adapté à la fabrication des corps creux, le procédé d’extrusion soufflage est un procédé intermédiaire entre le rotomoulage et l’injection plastique. Voici ses principales caractéristiques techniques et avantages.

Définition et histoire de l’extrusion soufflage

Le moulage par extrusion et soufflage est un procédé de mise en forme de pièces thermoplastiques creuses qui existe depuis les années 1950. Très utilisé pour le flaconnage, ce procédé consiste à extruder à chaud un tube polymère appelé “paraison” et à le placer à l’intérieur d’un moule. On vient ensuite gonfler ce tube par injection d’air, ce qui permet de créer des pièces dont la forme correspond à l’empreinte du moule. Un cycle de fabrication en extrusion soufflage se compose de 5 étapes

 

Voici les 3 principaux polymères utilisables :

  1. Polyéthylène Haute Densité (PEHD) => le plus répandu, pour toutes applications
  2. Polyéthylène Basse Densité (PEBD) => pour les pièces souples
  3. Polypropylène (PP) => pièces d’aspect 

Extrusion soufflage : téléchargez notre guide complet

 

Quels sont les avantages de l'extrusion soufflage ? 

 

  1. Article 1 - Définition et présentation de l’extrusion soufflage B-1-1Un panel de taille de pièces extrêmement large
  2. Des cadences de production intéressantes
  3. Un prix de moule intermédiaire
  4. Des épaisseurs assez précises
  5. Des secteurs d'activités variés

 

 

L’extrusion soufflage est un procédé intermédiaire entre l’injection plastique et le rotomoulage.

 

1. Un panel de taille de pièces extrêmement large

Le principal avantage de l’extrusion soufflage est que ce procédé permet de concevoir des pièces de dimension variable, depuis les bouteilles de shampooing de quelques millilitres jusqu’à des réservoirs ou fûts de 3000 litres.

 

2. Des cadences de production intéressantes

Par rapport au rotomoulage : l’extrusion soufflage est au moins trois fois plus rapide.

Habituellement, il faut entre 15 secondes et 4 minutes pour réaliser une pièce en extrusion soufflage, selon son épaisseur. Néanmoins, avec des machines utilisant des moules multi empreintes, on peut encore multiplier les cadences de production.

Cadence de production en extrusion soufflage : 16 à 360 pièces/h

L’injection plastique est en revanche plus rapide, mais beaucoup moins adaptée à la production de pièces creuses, à cause de la complexité des moules.

 

3. Un prix de moule intermédiaire

Qu’ils soient en aluminium ou en acier, parce qu’ils sont plus simples de conception que les moules pour l’injection plastique, les moules d’extrusion soufflage sont moins chers à fabriquer.

Bien évidemment, un moule de rotomoulage coûtera encore moins cher, mais les cadences de production n’ont rien à voir.

 

Des pièces et des moules de plus en plus complexes

L’extrusion soufflage est un procédé qui continue à évoluer et qui permet maintenant de réaliser des pièces complexes, nécessitant des moules en plusieurs parties. Par exemple, les moules à découpe intégrée permettent de gagner du temps sur les étapes de reprise/finition.

 

4. Des épaisseurs assez précises

Bien que les épaisseurs soient moins précises qu’en injection plastique, l’extrusion soufflage donne des épaisseurs dont la précision est meilleure qu’en rotomoulage.

En revanche, maîtriser ces épaisseurs est une tâche très délicate dont le succès dépend de l’expérience et des compétences du plasturgiste.

 

5. Des secteurs d’activité variés

Le procédé d’extrusion soufflage n’a pas de domaine d’activité dédié : BTP, médical, jardinage, nautisme, sécurité routière, emballage, agriculture, sont autant de secteurs qui l’utilisent quotidiennement.

 

L’extrusion soufflage permet de réaliser n’importe quel type de pièces creuses à des cadences élevées, pour tous types d’applications. Vous aimeriez en savoir plus sur cette technologie ? Téléchargez notre guide complet sur cette technologie !

 

cta guide sur l'extrusion soufflage

 

 

 

S'inscrire à la newsletter ANVI Plasturgie

Derniers articles